Lycée Jacques Monod, CLAMART
Accueil > Les Disciplines > Mathématiques > La Spécialité Mathématiques en Terminale ES

La Spécialité Mathématiques en Terminale ES

mercredi 5 juin 2013

Élève en 1ère ES, vous pouvez personnaliser un peu votre terminale en choisissant de prolonger l’enseignement obligatoire dans l’une des matières de la série ES.
Quelle que soit la spécialité choisie, vous aurez tous le même bac, un bac ES !
En ce qui concerne les maths, l’enseignement de spécialité n’est pas conçu pour des experts mais pour donner une< font color="blue"> ouverture sur d’autres domaines d’application des mathématiques</font et d’autres types de raisonnements.

Le programme est restreint mais riche en applications.

Vos critères de choix sont dans l’ordre : le goût pour la matière, les aptitudes et enfin, le projet de poursuite
d’études (bien que le choix de la spécialité ne soit pas déterminant).

Horaires élève hebdomadaire  :

- Tronc commun : 3,5 h de cours en classe entière et 0,5 h de TD en groupe.

- Spécialité : 1,5 h de cours.

- Coefficient au bac : épreuve de Maths avec Spécialité : 5 + 2 = 7.

L’épreuve de spécialité est intégrée à l’épreuve de mathématiques. La durée totale de l’épreuve reste la même que pour les élèves n’ayant pas choisi la spécialité maths. Les spécialistes maths devront traiter un exercice spécifique, de Spécialité, noté sur 5 points (sur les 20 points de la note globale). Les non spécialistes traiteront à la place un exercice portant sur le programme commun.

Contenu de l’enseignement de spécialité

L’enseignement privilégie la résolution de problèmes et place les élèves en position de recherche. Le programme permet l’approfondissement des notions, avec du temps pour la
recherche, la réflexion et des applications variées.

Les thèmes abordés sont propices à l’utilisation des outils
informatiques (tableur, calcul formel) et à la mise en oeuvre d’algorithmes.

Ce programme comporte 2 parties :

1- Le calcul matriciel (calcul avec des tableaux de nombres) :

Vous découvrirez les matrices pour traiter de problèmes tels que :
- rechercher des courbes polynomiales passant par un ensemble de points donnés ;
- gérer des flux ;
- modéliser des échanges entre industries ;
- faire des prévisions, prévoir des évolutions ;

2- L’étude des graphes .

Ce sont des représentations symboliques permettant de modéliser un ensemble de relations dans un groupe d’objets : des "réseaux"
(routiers, électriques, de transport, sociaux...).

Les graphes permettent d’étudier des problèmes :
- d’optimisation (rechercher un plus court chemin, itinéraire le plus rapide...)
- d’organisation tenant compte de certaines contraintes ;
- de coloriage d’une carte avec un minimum de couleurs sous certaines contraintes ;
- de reconnaissance de codes ;
- de modélisation des réseaux sociaux.

Pourquoi choisir la spécialité « Maths » en terminale ES ?

Elle est « intéressante » pour la poursuite d’études longues :
- classes préparatoires aux écoles de commerce (HEC "voie économique") ;
- écoles de commerce avec "prépa intégrées" où postulent aussi des élèves de la section S ;
- études de sciences économiques et sociales, de sociologie, ou de psychologie à la faculté.

C’est aussi un enseignement « utile » pour des études courtes : en IUT de gestion, ou IUT préparant aux
métiers de la finance, de la banque, à l’expertise comptable...

Enfin, cet enseignement permet une autre approche des mathématiques  ! On y découvre le plaisir de faire des mathématiques orientées vers des applications concrètes. La spécialité permet d’aborder des problèmes bien différents de ce qui est fait dans le tronc commun.



SPIP | Se déconnecter ] | | Plan du site | Contacts| Webmestre Suivre la vie du site RSS 2.0