Lycée Jacques Monod, CLAMART
Accueil > Les Disciplines > Français > Bac de français : épreuves écrites > Fiche méthode : insérer les citations

Fiche méthode : insérer les citations

vendredi 2 février 2007

Insérer les citations

Dans les travaux d’écriture (commentaire, dissertation, invention), les citations accompagnent le mouvement de l’analyse. À travers elles, une pensée se construit en lien avec des textes extraits du corpus ou références plus larges. Indispensables à l’argumentation, inscrites au coeur du paragraphe, les citations prennent place dans le devoir selon des règles et des modalités précises.


I - LE SIGNALEMENT DE LA CITATION

Les guillemets, marques du discours direct, servent à signaler et à délimiter les passages cités, mots ou phrases. Ils sont toujours employés pour encadrer une citation. Le mode d’insertion des citations varie en fonction de la longueur du passage cité.

1. Si la citation est brève (mot, expression isolée, phrase courte), on intègre directement la citation dans la phrase du commentaire, en employant les guillemets ; on utilise éventuellement des termes ou expressions qui signalent l’insertion : tel que, comme le montre, c’est le cas de...

2. Si la citation est longue (une proposition autonome, une ou plusieurs phrases), on peut : insérer le passage cité avec les guillemets, après une proposition introductrice suivie des deux points : Jean Pierre Richard écrit : « Le poème apporte... » ;
-  utiliser une proposition en incise à l’intérieur du passage marqué par les guillemets « Le poème, écrit Jean Pierre Richard, apporte une solution... » ;
-  subordonner la citation à la,proposition introductrice, en veillant à choisir le verbe introducteur qui convient et à ne pas employer les deux points après la conjonction que : Jean Pierre Richard écrit que « le poème apporte une solution... ».

II - LE RESPECT DU TEXTE CITÉ

Entre les guillemets, on respecte exactement la forme du texte que l’on cite. Tout changement doit donc être explicitement signalé.

1. Si l’on juge nécessaire d’abréger la citation, toute coupure est indiquée par des points de suspension entre crochets : [ ... ]. Ces coupures ne doivent pas affecter la correction grammaticale ni le sens du passage cité.

2. Si des modifications grammaticales sont imposées par l’insertion de la citation (changement de pronom, de forme verbale ... ), elles sont signalées par des crochets qui encadrent l’élément transformé : Le poète dit qu’il « ne sai[t] pas si c’est un signe ou une torture... »

3. Si l’on cite des vers, on respecte leur retour à la ligne. On peut cependant les intégrer dans la prose du commentaire à condition de les séparer par une barre transversale : « J’égrenais dans ma course / Des rimes. »

III - LES RÉFÉRENCES ET LE CONTEXTE DE LA CITATION

Pour que la citation soit claire, il convient de bien tenir compte du texte d’où elle provient.

1. On indique le nom de l’auteur des propos cités (dans la phrase qui introduit la citation, et le titre de l’oeuvre où ils figurent (en soulignant les titres : Dom Juan, la pièce de Molière, ne se confond pas avec Dom Juan, le personnage).

2. On cite un passage en
se rappelant son contexte, afin de ne pas trahir sa signification : par les mots « Heureux qui, comme Ulysse... », Du Bellay célèbre le bonheur du retour chez soi, non du voyage.

Insérer les citations


SPIP | Se déconnecter ] | | Plan du site | Contacts| Webmestre Suivre la vie du site RSS 2.0